ADSL : Généralités

Pages suivantes :

 

 

Numéro de téléphone des FAI :

http://www.edcom.fr/aide-internet-service.html

 

 

Généralités sur l'ADSL :

Les "puristes" trouveront certainement des imperfections dans cette page qui a principalement pour but de faire comprendre les notions essentielles aux néophytes.

Cette page concerne tous les systèmes d'exploitation.

 

 

La Fibre optique :

Quelques notes...

08/11/2016 : ADSL - Fibre optique
La Fibre optique remplace progressivement l'ADSL classique. Mais attention, ça n'est pas toujours de la fibre optique qu'on vous vend.
La vraie fibre optique permet de télécharger et d'envoyer à la même vitesse. C'est la FFTH (Fiber to The Home = jusqu'a la maison)
La fausse fibre optique (c'est en fait l'utilisation des réseaux câblés dans certaines villes, ex : Caen) a des débits bien moins élevés.
Donc "en théorie" :
Tomshardware.fr - Fibre optique : quel est le meilleur forfait ?
"... La fibre optique offre de nombreux atouts pour ses utilisateurs : en dehors de l'affichage immédiat des pages web, elle permet de télécharger beaucoup plus vite de volumineux fichiers,.. En outre, ses utilisateurs profitent de toutes les chaînes HD sans aucune interruption due à un problème de débit. Et ils n'ont pas de mal non plus à réceptionner des programmes en 4K, même s'ils sont encore peu nombreux. Enfin, ils peuvent continuer à surfer comme si de rien n'était ou à enregistrer un autre programme TV dans le même temps..."

 

12/05/2016 : ADSL - Fibre optique
La fibre optique est sensée perrmettre des débits largement supérieurs à l'ADSL. Mais attention, il y a différentes catégories :
- FTTH = Fiber to the Home = Fibre optique jusqu'au domicile. C'est la seule qui permet d'obtenir des débits réellement intéressants, équivalents en envoi (upload) ou en réception (download)
Mais certaines offres ne sont pas à ce standard et les débits ne sont pas supérieurs à un bon ADSL. C'est du commerce...
- FTTB = Fiber To The Building = fibre jusqu’au pied d’immeuble (le branchement final est en fil de cuivre)
Voir FTTX sur Wikipedia
- FTTLA = Fiber To The Last Amplifier. Utilisé par Numericable dans les villes câblées en coaxial
FTTLA sur Wikipedia
"Le FTTLA permet l'accès à internet à très haut débit avec des investissements plus faibles pour le FAI qu'une installation pure fibre optique (FTTH), car il n'est pas nécessaire de recâbler les immeubles et appartements déjà équipés pour la télévision par câble."

Exemple d'un débit sur un abonnement "Fibre" Numericable :
2 Mo/s ! équivalent de l'ADSL2+

Moralité : Ne pas croire les vendeurs !
Tester son débit réel sur le site suivant
http://mire.ipadsl.net/speedtest.php
- Voir aussi ma page : ADSL : Tests de connexion

NextInpact.com - SFR : la fibre* progresse, le nombre de clients et le chiffre d'affaires régressent

 

 

06/02/2015 : ADSL - Fibre
Il y a plusieurs sortes de fibre :
- FTTH (Fiber to the Home) = jusqu'au domicile. Le meilleur
- FTTB (Fiber to the Building) = jusqu'au bâtiment.
- FTTC (Fiber to the Curb) = jusqu'au trottoir
- FTTN (Fiber To The Neighbourhood) = jusqu'au quartier
Voir sur Wikipedia : TTTx
Dans le meilleur des cas, le débit est symétrique (autant en réception qu'en émission). 100 mb/s en symétrique. Mais ça n'est pas toujours (souvent) le cas.
- zone fibrée "rénovée" (Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux et Nantes): jusqu'à 200 Mbit/s en réception et 10 Mbit/s en émission
- zone fibrée : jusqu'à 100 Mbit/s en réception et 5 Mbit/s en émission
- zone câblée : jusqu'à 30 Mbit/s en réception et 1 Mbit/s en émission
(vu sur Ariase.com)
Numericable, utilise le câble dans les zones câblées au lieu de la fibre, et loue son infrastructure à Bouygues Telecom. Comme on le voit, les débits ne sont pas les mêmes.
Generation-nt.com - Free et Orange attaquent la fibre de SFR-Numericable
"La présentation commerciale par SFR-Numericable de ses offres fibres irrite Free et Orange pour qui la fibre optique avec terminaison coaxiale n'a pas la même valeur...
Pour Orange, il y a " tromperie " avec SFR-Numericable qui vante ce qui serait de la " fausse fibre ". Free serait de son côté particulièrement irrité par une campagne publicitaire au sujet de l'offre LaBox Family avec un débit descendant porté à 800 Mbps pour plus d'un demi-million de foyers parisiens mais qui ne serait accessible qu'à " quelques quartiers " aux dires du trublion.
En toile de fond, c'est le vieux débat opposant la fibre jusqu'à l'abonné (FTTH) à la fibre optique avec terminaison coaxiale sur laquelle s'appuie principalement SFR-Numericable. Deux technologies qui permettent d'apporter le très haut débit mais avec pour différence que la deuxième ne propose pas des débits symétriques..."

Voir aussi :
https://lafibre.info/
Forum :
https://lafibre.info/index.php#c41
La fibre par département :
https://lafibre.info/reseaux-dinitiative-publique/

 

22/02/2014 : Internet - ADSL et Fibre optique
Au commencement était la paire de cuivre, la liaison téléphonique avec modem RTC. Puis il y a eu la technologie DSL qui utilise le même support : plus rapide, mais de portée inférieure.
Le câble coaxial a permis l'apparition de la télévision par câble.
La dernière technologie est la fibre optique qui remplace le signal électrique par un signal lumineux bien plus rapide. Bien plus chère à l'installation, il existe plusieurs configurations de FFTLA à FFTH
LaRuche.it - La question technique : FTTH, FFTLA, DSL, c'est quoi toutes ces technos ?
"... Il existe ainsi de nombreuses configurations de type FTTx où le x indique l’endroit où s’arrête la fibre…
... FTTB – Fiber To The Building La FTTB consiste à apporter la fibre optique jusqu’au pied de chaque immeuble...
... FTTH – Fibre To The Home La fibre, la vraie ! La FTTH signe l’arrêt de mort du cuivre : la fibre arrive jusqu’à la prise murale de l’abonné..."

 

07/03/2013 : Internet - Fibre optique
Alors qu'une liaison ADSL permet un débit de 2 Mbps à 20 Mbps, une connexion en fibre optique permet de monter à 100 Mbps (théorique).
De plus en plus de villes sont éligibles à la fibre optique.
Voir le forum :
http://lafibre.info/

 

17/01/2012 : Numerama.com - Bouygues et France Télécom s'associent pour déployer la fibre optique
Après Free et SFR, c'est au tour de Bouygues Télécom de se rapprocher de France Télécom pour déployer les réseaux de fibre optique. Selon l'accord révélé cette semaine, les deux opérateurs vont coordonner l'installation du très haut débit. Près de 10,7 millions de logements sont concernés par le partenariat entre les deux FAI.

 

06/06/2011 : Generation-nt.com - France : 140 000 abonnés fibre optique (FTTH)
Selon l'ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes : voir la page) : Au 31 mars 2011, la France compte 21,3 millions d'abonnements haut et très haut débit à Internet sur réseaux fixes. Le nombre d'abonnements fibre optique jusqu'aux abonnés atteint 140 000...
1,135 million de foyers sont éligibles au FTTH. " La mutualisation poursuit sa croissance et concerne désormais plus de 21 % du parc des logements éligibles au FTTH ", note l'ARCEP. Pourtant, tout ne semble pas se passer aussi bien que cela.

Voir 01/06/2011 : Generation-nt.com - Fibre optique : bisbille avec Free
Lorsqu'un opérateur (Orange, Free ou SFR) installe la fibre optique dans un immeuble, il doit en permettre l'utilisation par les autres. En pratique, Free semble avoir des difficultés à "jouer le jeu".

28/04/2011 : Numerama.com - Les FAI veulent raccorder 3400 communes à la fibre optique d'ici 5 ans
En accord avec les commentaires : quelle utilité puisque l'ADSL est largement suffisant ? et puis pensont à ceux qui n'ont même pas l'ADSL.

 

 

Le slamming :

Conseil Une ligne téléphonique ne peut faire l'objet que d'un seul abonnement ADSL.
On ne peut pas prendre un abonnement auprès d'un fournisseur d'accès si l'on est déjà abonné chez un autre (même pour une période d'essai sans engagement).
En cas d'abonnements multiples, on parle de slamming

- Slamming sur Wikipedia
"... Par extension, c'est la pratique peu scrupuleuse (traduite par l'expression française « écrasement à tort ») qui consiste pour un fournisseur d'accès à Internet (ou plus souvent son sous-traitant effectuant du démarchage commercial) à s'approprier l'abonnement téléphonique ou l'abonnement triple play auprès de l'opérateur historique, en usurpant le consentement de l'abonné.

À la suite d'une conversation entre un client d'un fournisseur A et un télévendeur ou un démarcheur d'un fournisseur B, même si le client refuse catégoriquement l'offre, le fournisseur B donne l'ordre à l'opérateur historique (propriétaire de la ligne téléphonique) de transférer le client sur son réseau

Le client ne se rend compte du problème que lorsqu'il reçoit la facture du fournisseur B, alors même qu'il est toujours abonné au fournisseur A, et qu'il continue à en recevoir les factures.

 

08/04/2008 : Generation-nt.com - Lutte contre le slamming : les FAI signent une convention
"le slamming ou écrasement de ligne est une pratique frauduleuse qui consiste à faire écraser la ligne téléphonique actuelle de l'abonné. Cela est fait sans l'autorisation de ce dernier et entraîne la coupure de tous les services - téléphone, Internet et télévision - auxquels il est normalement abonné. Le but est en fait de prendre la place de l'ancien opérateur."

 

Exemple :
Forums.grenouille.com - Victime d'un slamming, Ecrasement de ligne

 

 

Principe de fonctionnement :

Essai d'explication maladroite...

L'ADSL consiste à envoyer deux signaux différents sur une ligne téléphonique :

- un signal basse fréquence = pour la téléphonie ordinaire, le modem RTC, le fax (c'est la ligne téléphonique normale),
- un signal haute fréquence = pour l'ADSL

Le filtre ADSL permet de séparer ces deux signaux.

 

Ligne classique
(bas débit ou RTC (Réseau téléphonique commuté)
- il n'y a que le signal basse fréquence,
- on ne peut utiliser qu'un téléphone ordinaire, ou un modem RTC, ou un fax.
- lorsqu'on téléphone, on ne peut pas se connecter en RTC, et inversement.
Ligne ADSL - on reçoit les signaux basse fréquence et haute fréquence (grâce à l"activation de la ligne)
- un filtre ADSL est nécessaire pour "séparer" les signaux.
- on peut utiliser le téléphone (en signal basse fréquence) en même temps que la connexion ADSL (en signal haute fréquence).
- on peut utiliser le fax uniquement avec le signal basse fréquence (donc avec un modem RTC)

 

Le filtre ADSL est obligatoire sur chaque prise téléphonique utilisée.
voir :
http://tk5yp.free.fr/informatique/filtre1.htm
http://assistance.orange.fr/1184.php

 

 

Le dégroupage :

- Le dégroupage sur Wikipedia
"Le dégroupage est une opération technique permettant l'ouverture du réseau téléphonique local à la concurrence.
En effet, les opérateurs tiers ne disposent pas de la boucle locale qui appartient à l'opérateur télécom historique du pays.
Le dégroupage permet aux opérateurs tiers d'accéder à cette boucle locale,
- soit en partie par le biais du dégroupage partiel,
- soit en totalité par le biais du dégroupage total."

 

En ADSL classique = 2 lignes téléphoniques (02 et 09)
La gestion de la ligne téléphonique est répartie entre :
- France Telecom, pour la "boucle locale", c'est à dire pour la connexion entre le domicile de l'abonné et le DSLAM (répartiteur téléphonique),
et :
- Le fournisseur d'accès (Orange, Free, etc.), pour la transmission au delà du DSLAM.

En dégroupage total = 1 ligne téléphonique
La ligne est entièrement gérée par le Fournisseur d'accès. L'abonnement France Telecom est résilié.

Pour le dégroupage, voir :
http://www.ariase.com/fr/eligibilite/test.html
ou :
http://www.degrouptest.com/

 

Carte montrant l'évolution du dégroupage de la boucle locale.

 

 

Evolution de l'ADSL :

La technologie évolue rapidement en matière de connexion ADSL.

- ADSL "simple" : de 512/128, on est passé à des connexions plus rapides : 1024 puis 2048 en download / 256 en download, suivant le Fournisseur d'Accès.
- ADSL Max : de 3 à 8 Mo en download / jusqu'à 1 Mo environ en download, suivant la qualité de la ligne.
- ADSL2 : jusqu'à 20 Mo en download. Lignes dégroupées.

 

Il existe aussi le ReADSL pour permettre à ceux qui sont trop éloignés d'un DSLAM de profiter de l'ADSL

- Re-ADSL 2 sur Wikipedia
"Le Reach Extended ADSL2 est une technique d'accès à internet à haut débit permettant d'accroître, en termes de longueur de ligne de cuivre, la portée de l'ADSL...
... Le Re-ADSL2, appelé par abus de langage Re-ADSL ou READSL, est une variante de l'ADSL2"

 

Les évolutions de l'ADSL (2+ et ReADSL)
- La technologie ADSL2+ utilise une gamme de fréquence supérieure à l'ADSL standard et permet d'atteindre des débits bien superieurs.
- La technologie Re-ADSL2 repousse à 78 dB la limite maximale d'affaiblissement pour disposer de l'ADSL (en 512 k)

 

 

10/07/2014 : ADSL - VDSL2
A défaut de pouvoir bénéficier de la fibre optique, il existe le VDSL2.
Alors que l'ADSL2+ ne dépasse pas les 25 Mb/s, le VDSL2 permet d'atteindre des débits de plus de 100 Mb/s. Mais cela ne concerne que les lignes qui n'excèdent pas 1.5 km / affaiblissement de 23 dB)
Un plus grand nombre de lignes seront éligibles prochainement.
NextInpact.com - VDSL2 en distribution indirecte cet automne : 4,45 millions de lignes éligibles
"L'ARCEP vient d'annoncer que le VDSL2 sera prochainement accessible sur les lignes en distribution indirecte. On passe ainsi de 8,7 % des lignes éligibles à près de 15 %. Le déploiement commercial est prévu pour cet automne..."

Mesurer les performances de sa ligne ADSL :
La vitesse de l'ADSL dépend de la longueur de ligne (jusqu'au répartiteur).
Valeur moyenne : 2000 mètres - 30 dB
Valeur faible = 5000 mètres - 50 dB
Deux mesures à tester :
1) Eligilibilité (longueur de ligne)
2) Vitesse de connexion (débit)
- Voir ma page : ADSL : Tests de connexion

Il existe encore du bas débit en France : 141 000 sur tout le territoire (voir sur NextInpact.com)

 

 

WiMAX :

- WiMAX sur Wikipedia
"WiMAX (acronyme pour Worldwide Interoperability for Microwave Access) désigne un standard de communication sans fil. Aujourd'hui surtout utilisé comme mode de transmission et d'accès à Internet haut débit, portant sur une zone géographique étendue. Ce terme est également employé comme label commercial, à l'instar du Wi-Fi."

 

25/05/2011 : LaRuche.it - L'échec du WiMAX interroge l'Arcep
"Le WiMAX a fait un four en France et ne semble avoir aucun avenir, même si l'Arcep semble y croire en relançant une consultation publique sur son utilité et ses perspectives...
Lorsque l'on parle de réseau 4G et de très haut-débit mobile, deux technologies s'affrontent. La LTE (pour Long Term Evolution), norme qui prend clairement l'ascendant actuellement pour remplacer le HSPA (3G). Et le WiMAX, testé depuis quelques années déjà pour réduire la fracture numérique dans certaines régions sans donner de très bons résultats en pratique..."

 

14/10/2010 : LaRuche.it - Toshiba ajoute le WiMAX à ses ultra-portables
"Toshiba vient de dévoiler aux États-Unis plusieurs nouveaux ordinateurs portables équipés de la technologie WiMAX... Le WiMAX est disponible dans plus de cinquante villes outre-Atlantique, et ce réseau devrait encore s'élargir d'ici à la fin de l'année. Pourtant, l'arrivée imminente du LTE, l'autre technologie 4G, pourrait marquer la fin de l'engouement pour cette norme."

 

 

Satellite :

Voir :
http://www.tooway.fr/

Comparatif Internet par satellite :
http://www.internetparsatellite.net/index.php/t/4

 

Il est maintenant possible de transmettre des données par satellite.

Auparavant, on ne pouvait que recevoir les données du satellite (download), mais on ne pouvait pas envoyer des données vers celui-ci (upload).

 

Forum sur Ariase.com :
Internet par satellite : http://www.ariase.com/fr/forum/operateurs-satellite-forum72.html

L'Internet Satellite de NordNet : une solution innovante sans ADSL ni ligne téléphonique
http://www.nordnet.com/vues/nordnetfr/satellite/presentation.php

 

04/06/2011 : Generation-nt.com - Internet par satellite : Tooway pour les oubliés de l'ADSL
"Dans un souci de proposer le haut débit aux zones mal couvertes par l'ADSL, Eurelsat Communcations s'appuie sur Tooway, une offre Internet satellitaire qui permet un débit correct où que vous soyez.

06/07/2010 : PCWorld.fr - Débit multiplié par 2 pour l'Internet par satellite
Deux fournisseurs d'accès à Internet par satellite annoncent le passage du débit proposé de 2 à 4 Mbit/s, avec les 10 Mbit/s en ligne de mire.

 

 

3 G :

Universal Mobile Telecommunications System

http://fr.wikipedia.org/wiki/Universal_Mobile_Telecommunications_System
"L’Universal Mobile Telecommunications System (UMTS) est l'une des technologies de téléphonie mobile de troisième génération (3G) européenne. Elle est elle-même basée sur la technologie W-CDMA, standardisée par le 3GPP et constitue l'implémentation européenne des spécifications IMT-2000 de l'UIT pour les systèmes radio cellulaires 3G."

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Troisi%C3%A8me_g%C3%A9n%C3%A9ration
"La troisième génération (3G) désigne, comme on le voit dans le tableau ci-dessous, une norme de technologie de téléphonie mobile. Accessible au grand public dans certains pays d'Europe depuis 2002 (en Norvège, Autriche, Roumanie, puis en France et autres), elle s'appuie sur la norme Universal Mobile Telecommunications System (UMTS), permettant des débits bien plus rapides (2Mbps prévus à maturité du réseau) qu'avec la génération précédente, le GSM."

 

04/12/2010 : Generation-nt.com - iPad WiFi / 3G subventionné : les prix chez Orange

31/08/2010 : NextInpact.com - PCi Express : La 3G devient Wi-Fi avec Android 2.2
transformer son téléphone portable en point d’accès Wi-Fi mobile.

01/07/2010 : NextInpact.com - Sondage UFC : les consommateurs insatisfaits de la 3G
"beaucoup de clients sont insatisfaits à cause d'une mauvaise couverture de la 3G, et des débits très loin de ceux annoncés par les opérateurs..."

30/04/2010 : NextInpact.com - L'UFC lance un appel à témoignage sur l’Internet mobile 3G
"Il s’agit de voir ce que le consommateur a pour ce qu’il paie, et si évidemment les opérateurs tiennent leurs promesses...

16/03/2010 : Generation-nt.com - Modems 3G externes : ventes en hausse, prix moyen en baisse
"Pour démocratiser la data 3G, les opérateurs mobiles vendent des clés 3G USB associés à des forfaits mobiles. A l'heure actuelle, cela reste la solution la plus pratique et la moins coûteuse..."

 

 

Le bridage de ports :

Certains Fournisseurs d'Accès à Internet (FAI), Free notamment, pratiquent ce que l'on appelle communément le "bridage de ports" : autrement dit, ils brident les communications Internet effectuées sur des ports particuliers.

SiteduZero - Contourner le bridage de ports de certains FAI

 

 

Comparaison RTC / ADSL :

Si l'ADSL est évidemment la connexion Internet à privilégier. Il faut tenir compte de la connexion RTC qui reste la seule solution utilisable :
- dans les secteurs qui ne sont pas couverts par l'ADSL,
- ou lorsqu'on veut se connecter sur Internet en dehors de chez soi.

août 2010 : Ca n'est plus vrai maintenant : il existe :

- les clés 3G :
avec un abonnement, on peut se connecter sur Internet quel que soit l'endroit... à condition qu'il soit accessible avec un téléphone portable

- les hotspot Wi-Fi :
qui sont des points d'accès gratuits ou payants, disponibles dans certains établissements (hôtels, bar, galerie marchande, etc.) voir ma page

 

06/07/2010 : Clubic.com - WiFi, clé 3G : restez connectés en vacances
"Rester connecté à Internet en vacances ou en déplacement est devenu chose facile depuis le développement de nouvelles technologies. On dispose désormais de hotspots WiFi publics, de clés 3G, ou encore de la possibilité d'utiliser son téléphone portable comme un modem, récemment proposée par l'iPhone."

 

25/02/2010 : Commentcamarche.net - La clé 3G : l'outil indispensable pour rester connecté
"Semblable à une clé USB, la clé 3G est un petit gadget qui propose à un utilisateur d'accéder à Internet via son ordinateur portable lorsqu'il ne dispose d'aucune connexion Internet ou bien qu'il ne se trouve pas à proximité d'un point d'accès Wi-Fi.
Comparable à une sorte de modem sans fil de type Wi-Fi, la clé 3G utilise les réseaux des opérateurs téléphoniques pour pouvoir se connecter à Internet. Tout comme les téléphones portables, les clés 3G sont composées d'un emplacement réservé aux cartes SIM. Pour les faire fonctionner, il faut préalablement avoir souscrit à un forfait chez un opérateur (SFR, Bouygues, Orange, M6 Mobile)."

06/03/2010 :Clubic.com - Les offres d’accès à Internet par clé 3G au banc d’essai
- Les offres Internet par clé 3G : Orange
- Les offres Internet par clé 3G : SFR
- Les offres Internet par clé 3G : Bouygues

 

21/11/2009 : NextInpact.com - Édito : petite clé 3G, grandes conséquences

 

connexion RTC :

- accessible à partir de toute ligne téléphonique,
- nécessite l'utilisation d'un modem RTC (interne ou externe)
- nécessite un abonnement Internet classique à un Fournisseur d'Accès (accès libre),
- le coût de la connexion est à la charge du propriétaire de la ligne (communication locale), ou du souscripteur du contrat s'il s'agit d'un abonnement tout compris (ex : Wanadoo Intégrale)
Limitations :
- l'utilisation du téléphone est impossible pendant la connexion,
- le débit est limité à 4 Ko/s,

PS : Cette connexion peut servir en dépannage ou en déplacement.
Cette connexion peut-être utilisée pour envoyer / recevoir des Fax

 

connexion ADSL :

- nécessite d'être situé dans une zone proche d'un DSLAM
- nécessite l'utilisation d'un modem ADSL,
- nécessite que la ligne téléphonique soit "activée" pour établir une connexion ADSL (intervention de France Telecom)
- nécessite un abonnement Internet ADSL auprès d'un Fournisseur d'Accès
- l'utilisation du téléphone est possible pendant la connexion.

PS : On peut utiliser sa connexion ADSL à l'extérieur. Il suffit que la ligne que l'on utilise soit activée pour l'ADSL.

 

 

Haut de page

| Copyright | Histoire d'Aidewindows | Assistance à domicile | Concarneau | Aide Informatique et Internet : www.ai2.fr

Hit-Parade des sites francophones