Jeux/Simulations > Simulations automobile > Installation et paramétrage

Simulation automobile : Installation et paramétrage

 

 

Volants et accessoires

 

Installation et paramétrage :

 

Lexique du jeu vidéo :

 

 

Mode de distribution des jeux :

Il y a 3 modes de distribution (des simulations auto en paticulier) :
- téléchargement et achat sur Internet,
- DVD-ROM avec protection StarForce,
- DVD-ROM ou achat sur Internet avec utilisation du programme Steam.

 

1 - Téléchargement / achat sur Internet :

- rFactor
- Live for Speed
- Netkar

- On télécharge la simulation complète sur Internet
- On peut l'utiliser en mode "demo" avec la plupart des fonctionnalités bloquées.

Pour acquérir la simulation :
- on achète la simulation sur le site de l'Editeur (par CB ou par un compte Paypal),
- on obtient une clé d'activation par mail qui servira à débloquer les fonctionnalités du jeu.

Faire une copie, imprimer le mail reçu avec le numéro d'activation pour pouvoir en disposer en cas de réinstallation du jeu.
Au bout de quelques réinstallations (5 chez rFactor), il faut demander un nouveau code d'activation.

Inconvénient : on ne possède pas de DVD-ROM du jeu, de manuel (il faut donc sauvegarder le jeu téléchargé).
Avantage : pas de système de protection, sauf la clé d'activation, donc pas de CD/DVD-ROM à laisser dans le lecteur.

 

2 - DVD-ROM : protection StarForce :

- GTR
- GTR2
- GT Legends

Pour utiliser la simulation, il faut l'installer sur le disque dur à partir du DVD-ROM d'installation.
Le DVD-ROM est indispensable : il y vérification de la présence du DVD-ROM dans le lecteur à chaque lancement du jeu.

Avantage : on dispose d'un DVD-ROM, d'un manuel et d'une "boîte".
Inconvénient : on doit, à chaque utilisation, mettre le DVD-ROM du jeu dans le lecteur, au risque de l'abimer.

 

3 - DVD-ROM ou téléchargement : programme Steam :

- Race WTCC
- Race 07

La simulation s'acquière de deux façons :
- sur DVD-ROM en magasin ou,
- sur Internet en téléchargement.

Dans tous les cas, il faut :
- télécharger et installer le programme Steam sur l'ordinateur avant d'installer le jeu,
- lancer le programme Steam pour utiliser le jeu.

Avantage : pas de DVD-ROM à mettre dans le lecteur (même pour la version achetée en magasin.
Inconvénient : une intrusion inacceptable dans la vie privée : l'utilisation du jeu ne peut se faire sans lancement du programme Steam. Bien que l'on puisse utiliser le jeu en local, sans connexion Internet, le fait de se connecter entraîne un échange d'informations entre Steam et l'ordinateur local (sur Race 2006, cela pouvait servir à placer des publicités changeantes dans le jeu

 

 

Windows : Modifier le répertoire d'installation :

Les jeux s'installent par défaut dans le dossier des programmes de Windows :
Windows XP : C:\Program Fles\Nom_du_jeu
Windows Vista : C:\Programmes\Nom_du_jeu

Ca n'est pas la meilleure solution, pour plusieurs raisons :

Espace utilisé, mises à jour fréquentes, spécificité des jeux :
- les jeux occupent beaucoup de place sur le disque dur, ils peuvent faire l'objet de mises à jour ou d'ajouts réguliers. Il est donc préférable de pouvoir y accéder facilement, et connaître facilement la taille qu'ils occupent.
- les jeux correspondent, souvent, à une utilisation particulière de l'ordinateur. Il est donc bon de les isoler des autres données.

Contrôle de Windows Vista :
- Windows Vista contrôle tout particulièrement la partition système (C: celle où sont installés les jeux par défaut). Cela peut poser des problèmes de droit d'accès (les jeux peuvent nécessiter des autorisations particulières que Windows Vista n'accorde pas par défaut).

 

il est donc préférable d'installer les jeux sur une autre partition ou sur un autre disque dur interne (pas possible sur disque externe).

 

Partitionner le disque dur :

Partitionner un disque dur consiste à le diviser en plusieurs "morceaux" (partitions).

Cela se fait :

1 - lors de l'installation initiale de Windows :
Le CD-ROM d'installation propose, au premier lancement, de diviser le disque dur ou de le laisser d'un seul tenant.

ou :
2 - Après l'installation de Windows :
- Avec un logiciel de partitionnement (voir) qui permet de diviser le disque dur en plusieurs partitions.
ou :
- Sous Windows Vista, avec le Gestionnaire de disque (jusqu'à une taille minimale en deça de laquelle on ne pourra descendre)

 

Exemple :

Ici, trois partitions sur un seul disque dur :

- Vista (C:) : partition système de 50 Go (environ) pour le système d'exploitation (Vista),
- Programmes (F:) : partition de 100 Go pour installer les programmes et jeux
- Documents (G:) : partition de 220 Go pour mettre les documents (photos, vidéos, musiques, sauvegardes, téléchargements, etc.)

Ordinateur sous Windows Vista

 

 

Modifier le répertoire d'installation du jeu :

Lors de l'installation, dans la fenêtre proposant le répertoire d'installation:
- remplacer : C:\Program Fles\Nom_du_jeu
par :
X:\Nom_du_jeu
ou :
C:\Nom_du_jeu

Dans les 2 cas, il faut :
- modifier la lettre du lecteur,
- enlever : Program Fles\ (ne pas oublier le backslash : "\")

Installation d'un jeu
Installation de Richard Burns Rally sous Windows Vista

 

 

Configuration de Windows :

Création de raccourcis sur le Bureau :
pour accéder plus facilement aux dossiers du jeu, on peut créer des raccourcis sur le Bureau.
- un raccourci pour le dossier contenant les archives des fichiers d'installation téléchargés sur Internet = Archives
- un raccourci pour le dossier du jeu.

On pourra ainsi :
- ouvrir deux fenêtres (Archives et jeu)
- décompresser les fichiers téléchargés dans la fenêtre Archives,
- déplacer les fichiers décompressés vers le dossier du jeu.

Ceci est particulièrement important pour rFactor :
- rFactor est une simulation pour laquelle beaucoup de mods et de circuits sont disponibles.
- il faut pouvoir accéder rapidement au contenu du répertoire rFactor

 

 

Configuration vidéo :

 

14/03/2011 : Site Internet
Comparer les performances des cartes graphique :
http://www.hwcompare.com/
- sélectionner une carte graphique.
Une liste des modèles similaires s'affiche,
- sélectionner un modèle pour effectuer une comparaison.

 

Video - Affichage :

07/11/2007 : Comptoir-Hardware.com - Cpu limited: légende ou réalité ?
"On lit souvent qu'il n'est pas obligatoire d'avoir un processeur puissant pour profiter d'une carte graphique haut de gamme... Dans ce dossier, nous allons tenter de déterminer l'impact du processeur en conditions réelles d'utilisation, sur une carte graphique puissante..."

11/01/2007 : TT-Hardware.com - Quelle est la meilleure carte graphique pour le 1680x1050 ?
Performance : 8800 GTX puis 8800 GTS et GeForce 7950 GX2. Puis Radeon X1950 XTX et GeForce 7900 GTX
meilleur rapport prix/performances à la Radeon X1900 GT suivie de la Radeon X1950 Pro et de la Radeon X1900 XT 256 Mo

 

Site sur les cartes graphiques :

Voir aussi ma page : Cartes graphiques - et - Cockpit virtuel / 3 écrans

 

 

 

Pilotes de carte graphique :

Voir aussi ma page : Pilotes de périphériques

 

pilotes pour cartes graphiques nVidia...
pilotes pour
cartes graphiques ATI...

 

Racingfr.com - Software > Discussions Générales

Racingfr.com - Methode d'encodage Audio/Video, pour faire de belles videos
avec Fraps, K-Lite Mega Codec Pack, VirtualDub (voir ma page), Pinnacle Studio 10.

 

 

Utilitaires pour carte graphique :

A titre d'information. Je n'ai pas essayé ces utilitaires et je ne garantie pas le résultat !

 

 

Nvidia nTune :

Windows Vista, Windows Vista 64-bit, Windows XP 64-bit, Windows XP

NVIDIA nTune
http://www.nvidia.fr/object/ntune_5.05.54.00_fr.html

NVIDIA nTune sur Commentcamarche.net :
http://www.commentcamarche.net/download/telecharger-34056550-nvidia-ntune

 

 

RivaTuner :

Compatible : Windows XP, Vista 64 bits, Vista 32 bits, 2000

Téléchargement :

RiveTuner 2.24c sur Guru3d.com :
http://downloads.guru3d.com/RivaTuner-v2.24-download-163.html

Télécharger RivaTuner 2.24c sur Clubic.com
http://www.clubic.com/telecharger-fiche11197-rivatuner.html
"RivaTuner est un utilitaire de tweaking de carte graphique développé par un Russe. Il reconnaît toutes les cartes Nvidia, y compris les chips graphiques intégrés aux cartes mères (Nforce) et permet de régler une foule impressionnante de paramètres."

 

Utilisation :

02/04/2008 : Gamer : Presence-pc.com - Overclocker sa carte graphique : pourquoi, comment ?
Overclocker temporairement, avec des utilitaires sous Windows (RivaTuner pour GeForce - nTune de nVidia)
Overclocker de manère permanente en flashant le Bios de la carte graphique (NiBiTor pour GeForce

23/03/2007 : TT-Hardware.com - Bidouiller sa GeForce 8800 avec NiBiTor et RivaTuner...

 

 

MSI Afterburner :

MSI Afterburner : Site officiel :
http://event.msi.com/vga/afterburner/overview.htm

 

Téléchargement :

Téléchargement sur le site officiel :
http://event.msi.com/vga/afterburner/download.htm

 

Autres téléchargements :

01/02/2014 : MSI Afterburner 3.0.0 Beta 18 Download sur Guru3d.com :
http://downloads.guru3d.com/Afterburner-2.0.0-Final-download-2562.html

Téléchargement sur Gratilog.net :
http://www.gratilog.net/xoops/modules/mydownloads/singlefile.php?cid=215&lid=2335

 

Sur 01net.com :
"MSI Afterburner est un logiciel de surveillance, d'overclocking et de gestion des paramètres de votre carte graphique. L'application est basée sur le célèbre Riva Tuner et arbore une interface graphique très soignée, plus accessible que son homologue.
En matière de fonctionnalités pour l'overclocking on retrouve l'essentiel sur l'interface principale : modification des fréquences du GPU, de la mémoire vidéo ainsi que des Shaders (nVidia), modification des tensions, de la vitesse de rotation des ventilateurs et permet même de sauvegarder toutes les configurations dans différents profils.
Note : Selon le modèle de la carte graphique et sa marque (ATI, nVidia...), les options proposées ne sont pas toujours les mêmes.

 

Test :

http://www.presence-pc.com/actualite/photoreportages/142-logiciels-monitoring-gratuit.html
MSI Afterburner est le descendant du célèbre Rivatuner. Sur le papier, il ne fonctionne que sur les cartes MSI, mais en pratique, de très nombreuses cartes d'autres constructeurs sont prises en charge. Ses possibilités sont étendues : identification du GPU et de la mémoire, du BIOS, visuallisation en temps des fréquences de fonctionnement, des températures, des vitesses des ventilateurs et même de la puissance consommée et du nombre d'images par seconde. Mais la raison d'être d'Afterburner est surtout l'overclock la carte graphique.

 

Utilisation :

20/02/2012 : O verclocking-pc.fr - [TUTO] MSI Afterburner GPU Monitor (Gadget pour Vista et 7) + Affichage sur le G15/G19

 

 

nHancer :

Semble surtout utilisé dans le domaine de la simulation aérienne.

Permet de régler des paramètres non disponibles dans les réglages classiques (exemple : anti-aliasing)
Se lance au démarrage de l'ordinateur.

 

 

Racing.fr - [SW] Anti aliasing Nvidia et nhancer, Pour profiter ou optimiser l'AA dans les jeux

13/03/2007 : checksix-forums.com - utilitaire nhancer pour cartes Nvidia

02/12/2007 : x-plane.fr - Important : pour les utilisateurs de cartes Nvidia
... concernant l'emploi de l'antialiasing avec les cartes Nvidia sous OpenGL. On peut utiliser nHancer pour paramétrer la carte.

 

 

Problèmes affichage :

Si la résolution de l'écran n'est pas proposée dans les réglages.

Voir :
- nvidia.custhelp.com - How do I create a custom resolution for my monitor?
ou :
Editer le fichier d'installation nv_disp.inf pour y ajouter la résolution manquante, et réinstaller le pilote.
Voir :
- forum-pc.net - Forcer une résolution 1440x900

 

blogs.developpeur.org - Solution: Trouver les driver GeForce Go pour Vista

 

 

Configuration du jeu :

 

On configure un jeu à l'extérieur du jeu et à l'intérieur du jeu :

 

 

Configuration à l'extérieur du jeu :

 

- Configuration du volant et périphérique de jeu :

- dans le Panneau de configuration Contrôleurs de jeu,
ou / et :
- dans l'application spécifique au volant (exemple : Profiler Logitech)

Configuration du jeu dans l'application de configuration du jeu.

 

Utilisation du Profiler Logitech :

Le Profiler Logitech est installé en même temps que le pilote du périphérique de jeu.
Il permet de créer des *profils* (ou paramétrages) différents suivant le jeu que l'on utilise.
Exemple : il permet, normalement, de compenser la faiblesse d'un retour de force.

Si le Profiler Logitech ne se lance pas au démarrage, on peut y accéder dans le menu Démarrer :
- menu Démarrer, Tous les programmes, Logitech, Gaming Software

Logitech Gaming Software

 

Réglage du volant dans le Contrôleur de jeu :

 

 

- Application de configuration externe au jeu :

Une première configuration est à effectuer lors du premier lancement du jeu.
Elle s'effectue à l'aide d'une application présente dans le dossier du jeu, à côté du jeu lui-même.

Exemple :
dans rFactor = rF Config.exe
dans GTR = 3DConfig.exe

Cette configuration peut s'effectuer automatiquement (au premier lancement du jeu, ou lors d'une modification dans la configuration), ou manuellement.(en lançant le programme dans le dossier du jeu).

Réglages disponibles :

Il s'agit de configurer :
- Video : le modèle de carte graphique (rien à changer, c'est le modèle de carte graphique qui est affiché)
- Niveau Nuanceur : la verson de DirectX (7, 8, 9 ou Auto : prendre une version inférieure de DirectX peut améliorer les performances)
- Language : la langue

- Résolution : la résolution et la profondeur sont à régler en fonction de la taille de l'écran et des capacités de la carte graphique. L'idéal est la résolution maximale avec la profondeur maximale : exemple : 1680 x 1050 32 bits pour un écran 22 pouces avec une carte graphique puissante)
- Anti Aliasing : le réglage d'anti crenelage, à configurer selon les performances de la carte graphique (de Aucun à Level 1 jusqu'à 6 suivant les simulations)
- Taux renouvellement : 60 Hz pour les écrans LCD, 75 HZ et plus pour les écrans CRT
- Vsync : synchronisation verticale
- Fenêtre : affichage en mode fenêtre (permettant d'accéder à Windows en arrière-plan)

 

Ces réglages auront une première influence sur l'affichage et la vitesse d'exécution de la simulation.

 

 

Configuration à l'intérieur du jeu :

A l'intérieur du jeu, dans le menu Options, on peut configurer : Affichage, Son, Réalisme, etc.

 

- Configuration des touches :

 

 

Utilisation :

 

Quelques conseils pour ceux qui débutent :

Température des pneus : au début, les pneus sont froids, donc l'adhérence est moindre en virage.

Trajectoires et distances de freinage : suivre les traces noires (débuts de freinage), prendre des repères sur le bord de la route pour ses distances de freinage.

 

Une bonne connaissance du circuit, apportera une bonne trajectoire.
Ca sera, quelquefois, plus important qu'un bon setup !

 

Les setups ou réglages des voitures :

 

 

 

Les principaux réglages :

Les principaux réglages varient suivant le type de voiture : Une GT ou une Formule 1 n'auront pas les mêmes réglages disponibles.
Exemple : réglage d'aileron = important sur une Formule 1 mais inexistant sur une GT.

Au début, les principales modifications concernent :

La quantité d'essence :

Limiter la quantité d'essence embarquée.
Ceci pour alléger la voiture et la rendre plus performante et plus facile à conduire.
- en qualification : pour optimiser le poids et les performances
- en course : en fonction du nombre de tours à parcourir.

Le type de pneus :

Choisir les pneus en fonction des performances désirées (et accessoirement de la météo)
Pneus tendres = meilleure adhérence, mais usure plus rapide.
Pneus durs = meilleure longévité mais adhérence moyenne.
Pneus pluie = pneus particulièrement tendres pour l'adhérence sur le mouillé, mais s'usant très rapidement sur une surface sèche.

- en qualification : on choisit les pneus les plus tendres possibles pour avoir une meilleure adhérence.
- en course : on choisit des pneus suffisamment endurants (durs) pour tenir la durée de la course ou du ravitaillement.

La boiîte de vitesse :

Régler la boîte de vitesse en fonction de la plus grande vitesse atteinte sur le circuit :
A vitesse maximale, on doit atteindre (sans la dépasser) la zone rouge sur le dernier rapport.
Tous les autres rapports seront réglés / étagés en fonction de ce dernier rapport.

On peut également régler / étager un ou plusieurs rapports en fonction de passages importants du circuits.

La hauteur / inclinaison des ailerons :

Le réglage de l'inclinaison des ailerons privilégera :
l'appui aérodynamique, donc la tenue de route = beaucoup d'aileron (exemple : 20 ou 30)
ou :
la traînée aérodynamique, donc la vitesse de pointe = peu d'aleron (exemple : 5 ou 10)

L'angle de braquage :

Indépendamment de la configuration du volant dans le contrôleur de jeu, on peut régler l'angle de braquage.
En gros : de 10% à 30%
Plus l'angle de braquage sera important, plus la voiture tournera facilement.
Exemple : En Formule 1, sur Monaco = 25 %
Par contre, cela se fera au détriment de la précision de conduite (la direction sera sensible au moindre mouvement du volant)

La répartition du freinage :

Suivant ses goûts, on peut répartir la puissance de freinage entre l'avant et l'arrière.
Exemple : 60% à l'avant et 40% à l'arrière.

 

Réglages avancés :

Les autres réglages sont plus complexes, et demandent de l'apprentissage et de l'expérience.
Mais d'abord, il faut connaître suffisamment le circuit.

Quelques conseils généraux :
- Faire plusieurs tours avec des temps similaires avant de régler la voiture
- Modifier un seul réglage à la fois, pour bien évaluer son efficacité.

Les réglages sont souvent personnels. Ils correspondent à son propre style de conduite.

 

Liens :

Gear Competition - tutorial: réglage de votre chassis pour GTR2
Un tuto très facile à comprendre sur le réglage du chassis dans GTR 2
(on peut s'en inspirer pour les autres simulations)

 

Gear Competition - Dossier : Les outils de télémetrie en temps réel
toutes simus : Simtools, Takatec Display, Motec ADD Pro
pour GTR2 = GTR2XD, GTR2 PD
pour Race 07 / GTR Evolution = Real Time Telemetry, Race 07/GTR Evolution PD Weight, Motec ADD-DX.

 

 

gearcompetition.com - Réglage de votre chassis pour GTR2

Racingfr.com - Tutoriel de réglage de la voiture à GTR

Racingfr.com - rFactor : Setup - Quelques astuces pour se créer un set, Un exemple parmis tant d'autres.

rfactorsection.free.fr - Les réglages

Racingfr.com - Régler sa voiture : Les Setups

Racingfr.com - Astuces pour se créer un setup

theyoda.fr - Guide Motec du débutant 1ère Partie - Guide Motec du débutant 2ème partie

 

 

Création (skins, voitures, circuits, textures, etc.) :

 

 

Création de skins :

NTFrance.org - Comment installer un mod ou un skin sur GTR2
http://www.ntfrance.org/Content-pid-1.html

NTFrance.org - Comment integrer un skin dans GTR2
http://www.ntfrance.org/Content-pid-11.html

NTFrance.org - Information sur le logiciel Skinner Little Helper
http://www.ntfrance.org/Content-pid-14.html

 

 

racingfr.com - Forum Voitures et textures

Racingfr.com - rFactor : tutorial - Réaliser un skin

http://laurent.leceurs.free.fr/index2.htm

Gentlemen-racers.org - Comment peut on créer un skin?

 

[TUTO] Le Bump Mapping :
http://www.mapping-area.com/forum/viewtopic.php?t=4081

GIMP : Apprenez à utiliser le filtre BumpMap - 2.0
http://www.lefinnois.net/artGIMP/bump/bump.php

 

j'ai utilisé photoshop, j'ai converti en dds avec DDS Converter 2.0

 

 

Avions :

France-simulation - Tutorial : Le skinning "à la Greg", Bidouilles et bricolages

 

 

Haut de page

| Copyright | Histoire d'Aidewindows | Assistance à domicile | Concarneau | Aide Informatique et Internet : www.ai2.fr

Hit-Parade des sites francophones